Mise en oeuvre d’un système de surveillance radiologique en situation d’urgence - Bertin Instruments

    Spectrometric monitoring of air and water

    Mise en oeuvre d’un système de surveillance radiologique en situation d’urgence

    Sources: Centrale nucléaire de Bruce Power (Canada)

    Contexte

    Après l’accident nucléaire de Fukushima, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a publié la recommandation 5c qui demandait l’amélioration d’outils pour fournir aux autorités hors site des stations automatisées en temps réel, une alimentation de secours appropriée, des canaux de communication redondants, etc. Pour BP, il est devenu essentiel de mesurer non seulement le débit de dose gamma, mais aussi de recueillir des informations sur la composition des nucléides. En outre, le système doit être capable de mesurer et de fonctionner de manière fiable, même avec un débit de dose gamma pouvant atteindre 1 Sv/h, le taux observé lors de l’événement de Fukushima. Au-delà d’un fonctionnement fiable à long terme dans les conditions météorologiques difficiles du Canada, la sûreté de l’exploitation et de la transmission de données en conditions d’urgence représentaient un problème majeur.

    Performances du système

    On a pu observer au cours de l’hiver 2014 une période avec de fortes chutes de neige et des températures allant jusqu’à -30 °C (-22 °F) en février. Du 9 au 19 décembre 2014, une période avec un très faible ensoleillement a été enregistrée.

    • Fonctionnement général : La totalité du système a fonctionné sans interruption.
    • Performances du détecteur : Les tubes GM et le détecteur à scintillation ont bien fonctionné et se sont stabilisés sans problème. Le débit de dose mesuré était stable, sans aucune réaction face aux écarts de température.
    • Mesure des débits de dose : Le débit de dose global montre la variation saisonnière prévue en fonction de la hauteur de la neige et des pics temporaires liés aux effets de lessivage du radon en raison des précipitations.
    • Transmission de données sur réseau cellulaire : La transmission par téléphone cellulaire a présenté des périodes de non-connexion qui ont entraîné un basculement automatique vers la connexion par satellite.
    • Transmission de données sur réseau satellite : Pendant les périodes de non-disponibilité du réseau cellulaire, les moniteurs sont passés sur la transmission par satellite.
    • Système d’alimentation solaire/consommation énergétique : Même pendant une période de plus de 10 jours avec un très faible ensoleillement entre le 9 et le 19 décembre 2014, les stations ont continué à fonctionner sans problème.
    • Étanchéité du boîtier du SpectroTRACER : Tous les capteurs d’humidité signalent un taux d’humidité faible et stable.

     

    Tension de la batterie et température du 9 décembre au 19 décembre 2014.

    La station a fonctionné sans aucune défaillance. Même chose pour la période à basse température le 20 février 2015

    ANY QUESTIONS? CONTACT AN EXPERT

    Please fill in this form if you wish to contact our sales team or receive further information.

    My Account
    Forgot password ?

    Add a question !

    Add a question